Grandes orientations du schéma de sélection Redyblack en France

Améliorer les performances en élevages allaitants

La démarche engendrée par la Redyblack tend à démontrer que l’optimal de rentabilité n’est pas d’avoir des animaux lourd, mais au contraire d’obtenir des animaux plus petits, avec des coûts moindres et une meilleure efficacité productive. Ainsi le poids de sevrage des veaux à 210 jours en % du poids des vaches ajusté à un état corporel 3 (EC 3) est un bon exemple de choix de sélection du schéma Redyblack, et l’objectif est d’avoir un % supérieur à 45%. En effet, le graphique à droite démontre que plus le poids adulte de la vache augmente, moins le poids au sevrage du veau représente un %  important du poids de sa mère. Ainsi, avec des vaches de 650kg, la croissance des veaux en proportion du poids de la vache, est plus efficace qu’avec des vaches de 800kg vifs. Nous retrouvons ainsi le gabarit de vache que nous connaissions auparavant.

Suivi de performances en élevages

Lors de l’adhésion d’un éleveur au sein de l’association BOVINEXT, celui s’engage à réaliser un contrôle de performance  pour les animaux Redyblack nés dans le troupeau, et à mettre à disposition de BOVINEXT les données généalogiques, de performance et de reproduction.  Vont être mesurés de manière obligatoire les points suivants  :

  • Poids de naissance et conditions de vêlage
  • Poids 120J
  • Poids 210J ou sevrage
  • Poids à 1 an (poids de tri vers la reproduction ou l’engraissement, entre 330-400 j)
  • Poids et état de la vache (au sevrage du veau)
  • Circonférence scrotale de tous les taureaux vers 1 an, destinés à la reproduction ou à la vente